Une paire de lions rugissants majestueux d’après Prosper Lecourtier

Début du XXè siècle

Pierre sculptée

Dimensions des lions : H : 95 cm / L : 66,5 cm / P : 115 cm

Dimensions des socles : H : 109 cm / L : 74 cm / P : 123 cm



Lions rugissants sculptés dans la pierre, installés sur des socles à enroulements, ces importantes sculptures de jardin furent réalisées d’après l’œuvre de Prosper Lecourtier, sculpteur animalier. Figurés en mouvement, la crinière dense et abondante, la gueule ouverte laissant imaginer un rugissement puissant, ces lions impressionnent aussi bien par leur attitude menaçante que par leur réalisme.


Modèle très connu en bronze, il est plus rare de voir ces lions rugissant sculptés dans la pierre. Il semble que le modèle original, en bronze, fut exposé par Prosper Lecourtier au Salon de 1908, puis que de nombreuses éditions furent réalisées, prouvant le succès rencontré par ce lion.
Le musée d’art et d’archéologie de Guéret possède d’ailleurs dans ses collections une édition en bronze de ce lion rugissant, léguée au musée en 1954 par un collectionneur.

"Lion rugissant" d'après Prosper Lecourtier, bronze et marbre, Musée d’art et d’archéologie de Guéret.


Ici, nos lions furent réalisés en paire, de façon symétrique, ce qui semble être inédit pour ce modèle.


Le Lion rugissant d’après Prosper Lecourtier à São Paulo, Brésil 

Une version de notre lion rugissant est actuellement conservée au Parque Ibirapuera de São Paulo au Brésil. Cette sculpture fut acquise par le maire de São Paulo, Raymundo Duprat, entre 1911 et 1914 afin d’être placée devant l’hôtel de ville prouvant la renommée de ce modèle dès son époque de création. Le lion prit place ultérieurement dans le grand parc de la ville.

"Lion rugissant" en marbre d’après Prosper Lecourtier, Parque Ibirapuera, São Paulo, Brésil.

"Lion rugissant" en marbre d’après Prosper Lecourtier, Parque Ibirapuera, São Paulo, Brésil.



Prosper Lecourtier, sculpteur animalier élève d’Emmanuel Frémiet 

Né en 1851 dans la Meuse, Prosper Lecourtier est un sculpteur animalier qui a fortement hérité des savoir-faire et du goût pour la faune de son maître Emmanuel Frémiet. Il expose au Salon des Artistes Français dès 1875 et y sera présent jusqu’à son décès en 1924.
Il est récompensé d’une médaille de 3ème classe au Salon de 1880, d’une médaille de 2ème classe en 1897, d’une médaille de bronze à l’Exposition Universelle de 1900 et une médaille de 1ère classe au Salon de 1902.

Au Salon de 1908, il est hors concours et présente un groupe en bronze doré intitulé « Tempête » et un bronze intitulé « Lion », peut-être le modèle de nos lions rugissants. A noter que l’année précédente, il avait présenté une lionne en bronze.

Un Lion descendant d'un rocher, statuette en marbre réalisée vers 1900 et léguée à l’État français en 1909 par le collectionneur Alfred Chauchard, est actuellement conservé dans les collections du Musée d’Orsay à Paris.


Prosper Lecourtier, "Lion descendant d'un rocher", statuette en marbre, vers 1900. Musée d'Orsay, Paris.


Si le thème du lion semble avoir été traité à plusieurs reprises par Prosper Lecourtier, il n’en reste pas moins que nos lions rugissants sont le modèle le plus connu de l’œuvre du sculpteur animalier, le seul qui fut réalisé en grandes dimensions du vivant de l’artiste.













Nous remercions le musée d’art et d’archéologie de Guéret pour son aide et ses informations sur le Lion rugissant faisant partie de ses collections.

Cet article est également disponible en : Anglais