Tahan

La Maison Tahan, célèbre fabriquant de meubles au XIXe siècle, a connu son apogée en tant que fournisseur de Napoléon III sous le Second Empire. Spécialiste des petits coffrets au début du siècle, Tahan a ensuite développé une large gamme de meubles petits et moyens, adaptés aux intérieurs bourgeois, devenant ainsi « le prince de la petite ébénisterie ».

Le grand raffinement des plaquages de bois précieux et du bronze doré magnifient les meubles d’agrément tels que bonheurs du jour, tables à ouvrage, coffres et bureaux. Soucieux de rester à la pointe des progrès en arts décoratifs, Tahan se fournit en incrustations de porcelaines de Julien-Nicolas Rivart, et expose avec lui à l’Exposition Universelle de 1855.

Napoléon III offrit ainsi à la princesse Marie-Clotilde un bonheur du jour signé Tahan, et le couple royal d’Angleterre fit entrer dans les collections un magnifique coffret plaqué de lapis. Une des maisons les plus marquantes du XIXe siècle, Tahan avait la réputation d’être de ceux « qui devancent la mode et donnent le ton ».

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire