Rudolf Weyr

Dans la Vienne rayonnante de la fin du XIXe siècle, Rudolf Weyr (1847-1914) fait figure de maître de la sculpture. Découverte de l’Exposition Universelle de 1873, il bénéficie de l’essor extraordinaire de la capitale austro-hongroise après le crash boursier, et devient l’un des meilleurs sculpteurs de l’Empire.

Auteur de nombreux monuments de Vienne, son œuvre la plus connue est certainement Die Macht zur See, (« Le Pouvoir sur la Mer », 1894), une fontaine monumentale figurant l’allégorie de l’Empire domptant les flots et monstres marins. Ses époustouflantes sculptures font de lui une figure majeure du style Néo-Baroque. Dans d’autres œuvres, Weyr montre une sensibilité au folklore germanique.

L’Impératrice Sissi fait appel à lui pour la sculpture des frontons de la Villa Hermès en 1884, puis l’Empereur Franz Joseph Ier le sollicitera en 1898 pour effectuer sa statue en pied.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire