Pauline Borghèse Bonaparte (1780 – 1825)

Le 20 octobre 1780, naît à Ajaccio la petite sœur préférée de Napoléon Bonaparte. Son prénom de naissance était Paolina, mais elle est connue sous le nom francophone de Pauline.

Très jeune, elle vie une passion amoureuse avec Louis Marie Stanislas Fréron (1754-1802), mais malheureusement celui-ci est déjà fiancé ; elle épousera donc sur les conseils de son frère le général Charles Victoire Emmanuel Leclerc (1772- 1802). Elle suit son mari en mission à Saint-Domingue. Là-bas, elle retrouve son premier amour Fréron. La fièvre jaune lui enlèvera l'amant et le mari. La jeune femme se console en multipliant les relations amoureuses avec les militaires haut placés. Le futur Empereur est très protecteur et brisera la carrière de ceux ayant osé avoir des relations avec sa petite sœur préférée.
Elle épousera enfin Camille Borghèse (1775-1832) en 1803. Mais ce mariage n'est pas heureux, les époux ne vivront jamais réellement ensemble. Malgré tout, en 1806 un nouvel événement renforce les liens entre Pauline et l'Italie : son frère devient roi d'Italie. Elle devient quant à elle duchesse de Guastalla et mourra en 1825 à Florence, 4 ans après lui.

Pauline est une grande figure des « Merveilleuses ». En 1797 c'est le Directoire, les français viennent de vivre la Terreur et ont besoin d'oublier cette sombre période de l'Histoire. Madame Récamier (1777-1849) (voir tableau ci-dessus) et tant d'autres s'habillent à l'antique, avec de larges drapés transparents qui semaient le trouble dans la capitale. Cette mode va a ravir à la jeune Pauline de 17 ans, dont la grande beauté ne passe pas inaperçue.
La sœur de l'Empereur représente cette féminité à l'antique, teintée de scandale. En effet, la rumeur dit qu'elle a posée nue pour Canova lors de la réalisation de la Vénus Borghèse.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire