Louis Ardisson, sculpteur

Louis Ardisson (1848-1930) est un sculpteur français de la seconde moitié du XIXème siècle. Après une formation classique à l’École Nationale des Beaux-arts de Lyon auprès du peintre Alexandre Bonnardel (1867-1942), il se spécialise dans la réalisation de bas-reliefs en buis ou en marbre. Pour ses sujets, il emprunte souvent à l’Antiquité et à la mythologie, et s’inspire d’artistes tels que François Boucher, Fragonard ou Charles Coypel ; ainsi il se place dans la continuité des grands maîtres et son œuvre appartient au « Grand Genre » selon la classification établie par Félibien (1619-1695).

De nombreuses œuvres sont exposées par le sculpteur lors des salons officiels, et à l'occasion de l’Exposition Universelle de 1878 à Paris il présente Vénus chez Vulcain, un bas-reliefqu’ilréalise à partir d’une toile monumentale de Boucher et pour lequel il remporte une médaille de bronze.

Remarqué par le sculpteur Augustus Saint-Gaudens (1848-1907), Louis Ardisson gagne la confiance du célèbre décorateur Jules Allard. Les deux artistes ont le même penchant pour les compositions flamboyantes du XVIIIème siècle : entre leurs styles, il y a une connivence certaine. Ainsi, Ardisson collabore à de nombreuses réalisations du décorateur, à l'occasion notamment de somptueux chantiers aux États-Unis pour les plus grands noms de l'époque : ensemble, ils réalisent une spectaculaire cheminée représentant Neptune pour la demeure new-yorkaise de Edward Julius Berwind sur Fifth Avenue, ou encore ils travaillent au décor luxueux de Marble House à Newport pour les Vanderbilt.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire