L’Onyx

L’onyx d’Algérie– à ne pas confondre avec l’onyx, variété d’agate – est un genre de « marbre » très utilisé en Europe dans la seconde moitié du XIXème siècle après que les carrières d’onyx en Algérie aient été redécouvertes en 1849 par Jean Baptiste Del Monte, un marbrier de Carrare, lors de fouilles archéologiques.

Dès lors, l’onyx sert à la réalisation d’objets d’art, d’horloges et de sculptures comme le fera la Société des Marbres d’onyx d’Algérie dont les œuvres seront très appréciées lors de l’Exposition Universelle de 1878. Durant le Second Empire, plusieurs sculpteurs useront également de l’onyx, tel que Charles Cordier et sa célèbre série dites des « Nègres ».

Plus rarement, en raison de son coût très élevé, l’onyx sera utilisé pour des éléments d’architecture intérieure en des lieux propices aux fastes. Tel est ainsi le cas des rampes du grand escalier de l’Opéra Garnier de Paris ou encore de quelques-uns des somptueux décors de l’Hôtel de la Païva à Paris, du nom de la mondaine qui le fit construire entre 1856 et 1865 sur les Champs-Elysées.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire