L’Exposition Universelle de 1889 à Paris

En 1889, la France fête le centenaire de sa Révolution en organisant la quatrième Exposition Universelle sur son sol. Les progrès de l’industrie métallique permettent d’inventer de nouvelles formes, la plus célèbre construction étant la Tour Eiffel, réalisée pour cette occasion. L’Exposition reste ouverte jusqu’à minuit, grâce à une phénoménale installation électrique.

Dans les arts décoratifs, des changements esthétiques se font sentir, sous l’influence du Symbolisme. Émile Gallé confirme son importance lors de cet événement, avec une collection de meubles qui annoncent l’Art Nouveau. D’autre part, Carrier-Belleuse est alors directeur de la Manufacture de Sèvres et expose une sélection de modèles tout à fait originaux. Enfin, c’est la première fois que Perret et Vibert, maîtres du mobilier japonisant, participent à l’événement.

Les architectures éphémères se diversifient encore, avec la construction d’un Pavillon des Enfants, et de plusieurs reconstitutions destinés à montrer l’évolution des habitats depuis l’aube de l’humanité. La France affirme par cet événement sa puissance retrouvée sous la Troisième République.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire