Les Licornes

La licorne est réputée avoir un pouvoir de guérison. Au Moyen Âge, on fait un grand nombre de remèdes avec la poudre de sa corne. Il est dit que seule une jeune fille peut s’en approcher et afin de la chasser et de récupérer cette précieuse corne, des vierges agissent comme appât.
On croise dans des cabinets de curiosité ces objets de collection très prisés des monarques. Ils découvriront le pot-aux-roses au tournant du XVIIIème : il s’agit en vérité de cornes de narvals.

Dans la Bible et l'iconographie religieuse, la corne de la licorne est la puissance divine et elle symbolise également le Christ Rédempteur. Cela en fait naturellement une iconographie rêvée pour l'héraldique. A partir du XVIIème siècle, elle devient l’un des emblèmes les plus couramment utilisés pour les armoiries, comme celles de la Grande-Bretagne.

Au XIXème siècle la passion pour le Moyen Âge remet au goût du jour son iconographie, en particulier chez les symbolistes comme Gustave Moreau. Aujourd'hui de nouveau, la licorne inspire les artistes contemporains, c'est le cas de l’œuvre Broken Dream de l'anglais Damien Hirst.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire