Le style Régence



Galant et raffiné, le style Régence se développe pour une aristocratie amatrice d’atmosphères intimistes et joueuses. La mort du roi Louis XIV en 1715 sonne aussi le glas de son style solennel et classique ; son frère régent, Philippe d’Orléans, valorise les fantaisies évanescentes de Watteau dès 1717.

A la différence du style Louis XV, le style Régence conserve des lignes droites et formes géométriques issues du vocabulaire Louis XIV, comme le fauteuil à la reine au dos droit ; c’est pourquoi il est coutume d’y voir un style de transition. Les chaises, fauteuils, cheminées et commodes se galbent et sont décorés de fins motifs de coquilles, rinceaux et autres ornements. Célébrant la grâce féminine, l’époque voit aussi le mobilier se rembourrer et se transformer pour toujours plus de confort.

Emblématique du style, l’ébéniste et bronzier Charles Cressent se distingue par ses marqueteries subtiles et la création du motif de l’espagnolette, petit buste de femme en bronze ornant les meubles. L’ornement abandonne définitivement la ligne droite sous Louis XV, cédant la place au style noueux et baroque du nom de ce dernier.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire