Le pare-étincelles

Alliant l’élégance à la sécurité, le pare-étincelles en gaze métallique permet également de contempler le feu réconfortant de la cheminée sans être ébloui. Bien que certains modèles revisitent les styles baroque et rocaille, il s’agit d’une invention du XIXe siècle soucieux de progresser dans les arts décoratifs.

Il succède aux écrans de cheminées tapissés de riches étoffes, qui restaient inflammables et cachaient le foyer. Le beau monde apprécie les modèles en bronze doré ou en cuivre, munis d’une poignée et dont les contours baroques évoquent les flammes et luisent près du feu. De petites scènes y suggèrent le symbolisme des flammes : l’Hiver, mais aussi l’Amour y sont souvent évoqués.

De pareils pare-étincelles en bronze doré ont meublé l’Hôtel de Pontalba, aujourd’hui ambassade des États-Unis à Paris, ou l’Hôtel de Cora Pearl, une intrigante proche de l’Empereur Napoléon III.


Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire