La dorure


Pratiquée depuis l’Antiquité et synonyme d’un certain luxe, comme Louis XIV en fera la démonstration avec les somptueux décors du Château de Versailles, la dorure est une technique permettant de recouvrir d’or le bois, le métal, le verre, la céramique, la pierre ou encore le marbre. Il existe ainsi autant de techniques de dorure que de matières aptes à la recevoir.

La dorure sur bois, après que celui-ci ait subi une préparation particulière, peut être effectuée grâce à l’ancienne technique de la dorure à l’eau mais aussi, depuis le XIXème siècle, par la dorure à la mixtion. Pour la dorure sur verre et sur céramique, la dorure par fusion (l’or adhère à l’objet chauffé à haute température) est la plus utilisée. La dorure sur pierre et sur marbre consiste en l’isolement du support par un vernis sur lequel sera appliqué les feuilles d’or.

Les métaux (cuivre, laiton, bronze) peuvent quant à eux être dorés selon quatre procédés. Il s’agit de la dorure au mercure, un mélange de mercure avec de l’or en fusion, de la dorure à l’électrolyse, ou galvanoplastie, plus économique, de la dorure à la mixtion, qui permet de recouvrir des objets de grandes dimensions, et enfin de la dorure au vernis, qui correspond en réalité à l’application d’un vernis de couleur jaune.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire